Livre du mois

Que ce livre de la loi ne s’éloigne pas de toi ! Médite-le jour et nuit pour agir avec fidélité conformément à tout ce qui y est écrit, car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras.
Accueil » Livre du mois

2 CORINTHIENS / Mois d’Octobre

Après avoir écrit sa Première Epître aux Corinthiens, l’apôtre Paul envoie à Corinthe son disciple Tite (2 Corinthiens 12 :18), avec pour mission d’examiner l’évolution de l’état de l’assemblée et de recueillir les dons destinés aux frères pauvres de la Judée (2 Corinthiens 8 : 6).

Lui-même quitte Ephèse et se rend en Macédoine pour y attendre le retour de Tite, qui le rassure: les fruits de la repentance sont visibles dans l’église de Corinthe. Toutefois, les adversaires de Paul continuent de s’opposer à son ministère et à son leadership.

Cette Seconde Epître, écrite en Macédoine, moins d’un an après la première, compte parmi les témoignages les plus personnels de l’apôtre Paul qui y livre ses émotions, ses tribulations, mais aussi sa foi et sa fidélité dans la prédication de l’Évangile.

1. Dans le premier chapitre de cette épître, Paul évoque les tribulations que lui et ses compagnons ont connues, parfois au péril de leur vie. Quelle leçon de foi tire-t-il de ces épreuves ?
2. Quelle doit être l’attitude de l’Eglise face à un frère retranché de l’assemblée qui se repent de ses péchés ?
Paul dit aux fidèles de l’église de Corinthe qu’ils sont sa lettre de recommandation (2 Corinthiens 3 : 2-3). Comment comprenez-vous cette expression ?
4. Au chapitre 4, Paul oppose l’homme extérieur à l’homme intérieur. Que signifient ces expressions et en quoi s’opposent-elles ?
5. Quelles sont les caractéristiques des vrais serviteurs de Dieu ?
6. Quel est le fruit de la tristesse selon Dieu ?
7. Les Macédoniens sont cités en exemple dans cette épitre. Pour quelles raisons ?
8. En quoi consiste la vraie libéralité ?
9. Quelles exhortations finales Paul adresse-t-il aux croyants de Corinthe ?

Versets à mémoriser

2 Corinthiens 3 : 15-18
Jusqu’à ce jour, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leurs cœurs ; mais lorsque les cœurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté. Or, le Seigneur c’est l’Esprit ; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

2 Corinthiens 5 : 17
Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

2 Corinthiens 9 : 7
Que chacun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie.

2 Corinthiens 10 : 3- 4
Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses.

X