Livre du mois

Que ce livre de la loi ne s’éloigne pas de toi ! Médite-le jour et nuit pour agir avec fidélité conformément à tout ce qui y est écrit, car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras.
Accueil » Livre du mois

GALATES / Mois de juillet

Cette Epitre, écrite probablement d’Ephèse vers 54, s’adresse aux habitants des deux provinces d’Asie Mineure appelées Galatie du Nord. Paul y avait fondé des églises au cours de son deuxième et troisième voyage missionnaire. L’Eglise de Galatie est composée de chrétiens de différents horizons. Ceux d’origine juive obéissaient toujours à certaines règles de la loi religieuse juive, telle l’interdiction de manger avec des personnes d’autres religions ou l’obligation pour les hommes de se faire circoncire. Les adversaires de Paul pensaient que tous les chrétiens devaient obéir à cette loi, ce qui est contraire à la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ.
Paul veut persuader les Galates que seule la foi en Jésus-Christ permet d’être dans une véritable relation avec Dieu.

1- Dès le début de cette épitre, Paul justifie son appel. Pour quelles raisons ? Quelle en est l’origine ?
Paul s’étonne de ce que les Galates se laissent séduire par des personnes  « qui veulent renverser l’Evangile de Christ » (Galates 1 : 7) et qui, pour se faire entendre, mettent  en doute l’autorité et la légitimité de Paul en tant qu’apôtre, sous prétexte qu’il n’avait pas reçu sa doctrine directement du Seigneur.

Paul affirme que  son ministère est d’origine divine. Il n’a rien reçu ni appris par l’intermédiaire d’un homme mais par Dieu lui-même, manifesté en son Fils Jésus-Christ.

« Je vous déclare, frères, que l’Evangile qui a été annoncé par moi n’est pas de l’homme; car je ne l’ai ni reçu ni appris d’un homme, mais par une révélation de Jésus-Christ. » Galates 1 :11 et 12

2- L’homme est-il justifié par les œuvres de la loi ?
Seule la foi en Jésus-Christ justifie. La loi est là pour guider l’homme et lui permettre de progresser mais aucun homme ne peut, par ses œuvres, être déclaré « juste ». Paul dit :

« Néanmoins, sachant que ce n’est pas par les œuvres  de la loi que l’homme est justifié, mais par la foi en Jésus Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus Christ, afin d’être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres  de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les œuvres  de la loi. Galates 2 : 16

De nombreux autres versets bibliques attestent cela :

« Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle » Jean 3 :16

« L’homme est justifié par la foi sans les œuvres de la loi »Romains 3 : 28

« Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’’st point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie ». Éphésiens 2, versets 8 et 9

3- C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Comment comprenez-vous cette liberté ? Le chrétien est libre de tous ses actes ?
Par son sacrifice sur la croix, Jésus nous libère des œuvres de la chair et de tout ce qui peut entraver une vie chrétienne épanouie : le péché, la culpabilité, les ruses du diable etc. et nous assure un libre accès au Père.

Toutefois, la liberté n’est pas synonyme d’anarchie. Paul met en garde contre les abus  de ce genre :  « Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par la charité, serviteurs les uns des autres. » Galates 5 : 13. La liberté du chrétien consiste à se soumettre librement à la volonté de Dieu. Dans Romains 6:15-17, il est dit : 
«Quoi donc! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non pas sous la loi, mais sous la grâce? Certainement pas! Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice? »

4- L’excès de table est-il condamnable ?

L’excès de table est condamnable car il est une manifestation des œuvres de la chair. Or la Bible nous invite à marcher par l’Esprit, et non par la chair. « Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. Or, les œuvres  de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. » Galates 5 : 16-21

5- Quel est le fruit de l’Esprit ?

Bien qu’on parle du fruit de l’Esprit au singulier, ses manifestions revêtent plusieurs formes et s’opposent aux œuvres de la chair. « Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. » Galates 5 :22-24

6- Comment doit se comporter un chrétien avec ses pères, ses frères et sœurs dans la foi ?

Le chrétien doit veiller à prendre soin de sa famille spirituelle, dans un esprit de solidarité et d’amour, comme nous le recommande le Seigneur. Il doit veiller particulièrement sur ceux qui sont faibles dans la foi, afin de préserver tout le corps, la faiblesse d’un membre pouvant être préjudiciable à tous.

« Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté. Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ. » Galates 6 : 1-2

7- Expliquez et illustrez cette pensée : « Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi »

C’est la loi des semailles et de la moisson, qui régit aussi bien le monde physique que spirituel. Si nous semons des arachides, nous ne pouvons  récolter rien d’autre que des arachides. De même si nous semons la haine, nous récolterons la haine et si nous semons l’amour, la joie, la paix dans la vie des autres, assurément nous récolterons une abondance de grâces.

« Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas. Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi. »Galates 6 : 7 -10

Versets à mémoriser 

Galates 2 : 20

J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.

Galates 3 :26-29

Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus Christ ; vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus Christ. Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse.

Galates 4 :6-7

Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie : Abba ! Père ! Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils ; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu.

X